Paris Match boycotte ?


Cécilia et Paris Match, ce n'est pas qu'une histoire d'amour, c'est aussi une tête coupée (remember ci-contre) et le refus du reportage exclusif (ici). Et là, hier matin entre deux giboulées, qu'a découvert Désir de revanche en achetant son hebdo préféré ? Bah rien, pas une ligne en couverture, pas une vignette. Rien, le vrai rien intersidéral.
On comprendrait la pudeur, on comprendrait la crainte du puissant. Mais passer à côté de l'événement majeur de ce printemps, c'est quand même journalistiquement dommageable. Paris Match serait de gauche et tenterait de minimiser la montée en puissance de Cécilia Attias ? Nous nous interrogeons. Du coup, bah on a lu le Canard Enchaîné, jamais décevant.

Un billet de Dadu :"Vous avez vu Carla en hôtesse de l'air ?"


Ahlàlà, on rigole bien avec Marisa, la mère de la nouvelle femme de mon fils qui est président. Pour une visite d'état, emmener les mamans, c'est une bonne idée, ça tisse du lien social comme dirait l'autre. Mais quand même, Marisa est d'accord avec moi, à la fois le berêt et le gris, ça fait vraiment too much, surtout quand on a vingt ans de moins que tout le monde et qu'on leur mange sur le crâne. Elle y peut rien, la pauvre. Enfin, il fallait bien un chapeau, ai-je soupiré à son oreille. La Queen avait mis des petites plumes, histoire de montrer qu'elle est dans le vent, mais là, elle a dû rester bouche bée, la pauvre, devant tant d'efforts pour se transformer en hôtesse de l'air. Avec Marisa, on a rougi un peu malgré nos âges, parce qu'on s'est dit que c'était une fantaisie demandée par mon petit Nicolas à sa troisième femme. Ahlàlà, on se croirait dans une publicité pour Air France de 1954 m'a dit Marisa. Bon, je vous laisse, le dîner va être servi, et il faut que je me passe un peu d'arnica sur les genoux en prévision de ma révérence.
Portez-vous bien.

Chronique du Président : "Non au boycott des JO, oui aux blaireaux aux JO"



Non, non, nous ne pouvons décemment pas boycotter les JO de Pékin. Parce que nous nous y sommes engagés. Parce qu'il ne faut pas trop nous fâcher ni avec la Chine, ni avec les multinationales.
Mais d'un autre côté, on ne peut rester indifférent à la féroce répression des autorités chinoises au Tibet (mais est-ce nouveau ?) et à la vague de propagande qui déferlera cet été.
Les JO vont servir de glorieuse vitrine aux exploits des athlètes chinois et à leur régime communiste. Et celui-ci en profitera pour humilier les autres nations.
Le Comité Désir de Revanche prône, lui, une manière originale d'empêcher ce triomphe, cette défaite. Cette méthode, elle est simple et de bon sens. Il suffit de discréditer les compétitions en envoyant nos plus mauvais athlètes. Cela n'empêchera certes pas les victoires chinoises, mais ils triompheront sans gloire. Et le comique des situations garantira un spectacle suffisant pour satisfaire les sponsors et la télévision.
Une liste de nos athlètes à séléctionner peut tout de suite être esquissée : Medhi Bala en natation synchronisée, le PSG renforcé de Cissé au football, Chabal au ping-pong , Fabrice Bénichou en taekwendo, Richard Gasquet au badminton, l'équipe de cyclisme sur route sur piste et inversement, Maïté au plongeon, Jérome Kerviel à la boxe (pour toutes les catégories), l'équipe de Nogent-sur-Marne d'Intervilles en handball…
Et bien sûr, il faut malheureusement interdire le voyage à : Teddy Riner, Laure Manaudou, Alain Bernard, Ladji Doucouré...

Vive le sport sur Direct 8
Allons en Chine à pied !

Jean-Pierre Pornaud, Président de Désir de Revanche, Cécilia for 2012.

Cécilia Ciganer-Albéniz, épouse Attias


Cécilia Maria Sara Isabel Ciganer-Albéniz, née le 12 Novembre 1957 à Boulogne Billancourt, a dit oui à Richard Attias, né le 19 Novembre 1959 à Fés.

La cérémonie se déroule au Rainbow Room, au 65e étage du Rockefeller Center. Le détail qui tue : la piste de danse est tournante. Oui, comme dans une boîte à musique de petite fille.

L'un des témoins de Richard Attias est Elie Wiesel, entre autre prix Nobel de la Paix, Sa future épouse a choisi quant à elle l'un de ses frères, Christian.
Il se murmure deçi-delà que son second témoin est l'une de ses ex-belles-sœurs.

C'est Gala qui aurait finalement acheté l'exclusivité des photos officielles du mariage. Le Comité Désir de revanche a appris (ici) que Paris-Match avait décliné la proposition d'exclusivité.
Nous nous réjouissons évidemment du bonheur de Monsieur et Madame Attias. Pour l'occasion, DDR a souhaité offrir au couple un moutardier Baccarat (125 euros), qui figurait sur leur liste. Et puis finalement, non, ce n'était pas raisonnable.
Espérons que ce mariage donnera à Cécilia le courage, et surtout l'envie, de faire un pas supplémentaire vers son destin présidentiel semé de fleurs odorantes.

Chronique du président : "Alesi ou Schumacher?"


Maintenant que les municipales sont passées, il est temps de véritablement accélérer les réformes, d'appuyer sur le champignon et de lâcher la caravane (fonctionnaires, assistés, socialo-communistes,.).

Pour cela, Nicolas Sarkozy a fixé quatre priorités à ses ministres. Chaque priorité peut se traduire par des actes concrets, gages de réussites. Voici les mesures découlants de ces priorités qui, pour nous Désir de Revanche (Cécilia pour 2012), traduiraient vraiment une réelle accélération et non pas une sortie de route à éviter :

1- «Remettre le travail au cœur des politiques publiques», comprenez "récompenser le mérite".
Peut-on espérer alors une suppression totale des 35 heures ?
Peut-on espérer la liberté de travailler autant qu’on veut, et le dimanche aussi ?
Peut-on espérer une baisse des charges sociales sur les PME ?

2- «renforcer la compétitivité de notre économie», comprenez "plus d’assouplissement".
Peut-on espérer un contrat unique avec une période d’essai illimitée ?
Peut-on espérer enfin l’application du plan Attali ?

3- «continuer à gérer avec sérieux les finances du pays», comprenez "pas comme en 1993-1995 et 2004"…

Peut-on espérer récupérer les 600 millions d’euros de caisse noire de l’UIMM issue du racket des syndicats, pour les rendre aux vrais créateurs de richesses, c'est-à-dire les entrepreneurs ?
Peut-on espérer la fin des subventions des arts culturels déviants ?
Peut-on espérer un second paquet fiscal, afin de parachever le choc de croissance ?

Peut-on espérer qu'aucun fonctionnaire qui part à la retraite ne soit remplacé ?

4- «concilier solidarité et responsabilité en matière de retraites, de prise en charge de la dépendance et de santé», comprenez "arrêter le système actuel de santé et de retraite, qui est un tissu d'aberrations".
Peut-on espérer la liberté de travailler tout au long de sa vie ?
Peut-on espérer plus de franchises médicales ?

Mais, autant avec Cécilia comme première dame, nous aurions eu la forte espérance que la France passe à la vitesse supérieure, autant sous Carlita il est probable que rien ne se passe…


Jean-Pierre Pornaud, président du comité Désir de Revanche, Cécilia for 2012.

Un billet du p'tit Louis: "lettre à maman"


Ma maman chérie,

Les gens ici ils t’aiment beaucoup alors je vais t’écrire ici.

Cette année elle a été dure, tu as été triste souvent, surtout le jour où papa est devenu chef de la France.

Mais maintenant c’est fini tout ça, tu es super contente avec ton copain, et en plus il est gentil et je l’aime bien.

Je te souhaite plein de bonheur pour ton nouveau mariage, et là je le pense, pas comme pour celui de papa.

Tu es la meilleure des mamans !

Ultima verba de David Martinon

« Le porte-parole de l'Elysée David Martinon s'est vu notifier la fin de ses fonctions jeudi dernier par le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant. "Tu ne fais plus partie du dispositif", lui aurait également déclaré le président, croit savoir Le Monde daté de dimanche-lundi. Il lui aurait été demandé de ne plus se montrer sur les images de télévision dans la foulée du président. » (lci.fr)

Notre fidèle ami, après avoir été lâchement bouté hors de Neuilly, est donc expulsé de L’Elysée. Mais le pire est à venir ! David serait sur le point d’être exilé aux Etats-Unis, alors même que ce pays sombre dans une récession majeure… Le titre honorifique qu’on lui prêterait, consul général de NY, n’est qu’un écran de fumée, mais à DDR on a la vue perçante, et l’on sait très bien que cette probable nomination est un exil forcé, qui plus est là où Cécilia va épouser l’homme de sa vie !

David, tel Victor Hugo à Jersey, va devenir un banni, un réprouvé, un damné. Mais, comme son illustre prédécesseur, il pourra prononcer ces prophétiques paroles :

Quand même grandirait l'abjection publique
A ce point d'adorer l'exécrable trompeur ;
Quand même l'Angleterre et même l'Amérique
Diraient à l'exilé : - Va-t'en ! nous avons peur !

Quand même nous serions comme la feuille morte,
Quand, pour plaire à César, on nous renîrait tous ;
Quand le proscrit devrait s'enfuir de porte en porte,
Aux hommes déchiré comme un haillon aux clous ;

Quand le désert, où Dieu contre l'homme proteste,
Bannirait les bannis, chasserait les chassés ;
Quand même, infâme aussi, lâche comme le reste,
Le tombeau jetterait dehors les trépassés ;

Je ne fléchirai pas ! Sans plainte dans la bouche,
Calme, le deuil au cœur, dédaignant le troupeau,
Je vous embrasserai dans mon exil farouche,
Patrie, ô mon autel ! Liberté, mon drapeau !

Mes nobles compagnons, je garde votre culte ;
Bannis, la République est là qui nous unit.
J'attacherai la gloire à tout ce qu'on insulte ;
Je jetterai l'opprobre à tout ce qu'on bénit!

Je serai, sous le sac de cendre qui me couvre,
La voix qui dit : malheur ! la bouche qui dit : non !
Tandis que tes valets te montreront ton Louvre,
Moi, je te montrerai, César, ton cabanon.

Devant les trahisons et les têtes courbées,
Je croiserai les bras, indigné, mais serein.
Sombre fidélité pour les choses tombées,
Sois ma force et ma joie et mon pilier d'airain !

Oui, tant qu'il sera là, qu'on cède ou qu'on persiste,
O France ! France aimée et qu'on pleure toujours,
Je ne reverrai pas ta terre douce et triste,
Tombeau de mes aïeux et nid de mes amours !

Je ne reverrai pas ta rive qui nous tente,
France ! hors le devoir, hélas ! j'oublierai tout.
Parmi les éprouvés je planterai ma tente :
Je resterai proscrit, voulant rester debout.

J'accepte l'âpre exil, n'eût-il ni fin ni terme,
Sans chercher à savoir et sans considérer
Si quelqu'un a plié qu'on aurait cru plus ferme,
Et si plusieurs s'en vont qui devraient demeurer.

Si l'on n'est plus que mille, eh bien, j'en suis ! Si même
Ils ne sont plus que cent, je brave encor Sylla ;
S'il en demeure dix, je serai le dixième ;
Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là !

Désir de revanche, la politique de la main tendue


Au lendemain du second tour des élections municipales et cantonales, le comité Désir de revanche invite les justes de droite à le rejoindre afin de soutenir Cecilia pour 2012. Ces justes ont été choisis en raison de leurs grandes qualité intrinsèques, mais aussi parce que ces hommes et ces femmes sont aujourd'hui blessés dans leurs carrières politiques, dont aptes à comprendre et intégrer notre combat. Nous tendons ainsi la main à : Pierre Lellouche, qui a réussi grâce à beaucoup d'efforts à se ridiculiser dans le VIIIe arrondissement, Xavier Darcos, qui va devoir quitter le gouvernement, Rama Yade, de même, Jean-Marie Cavada, qui disposera de temps, Renaud Donnedieu de Vabres, Christian Estrosi, qui vient de quitter le gouvernement pour ce consacrer à Nice pour y apporter le renouveau dont la ville a besoin, Dominique Perben, un grand homme de loi, Michel Thiolliere, Nicolas Perruchot, qui a bien heureusement rejoint le Nouveau Centre et perdu la mairie de Blois, Gérard Gaudron, qui retourne aux Assedics, Fabienne Keller, Renaud Dutreuil qui peut nous rejoindre depuis plus d'une semaine, Pierre Albertini, qui est dans le même cas.
Evidemment ,nous vous assurons que nous regarderons avec soin toutes les candidatures. Et si un nom vous venez en tête, n'hésitez pas à nous le signaler.
En espérant que cet appel sera entendu avec bienveillance,
Bernadette.

Un billet du p'tit Louis : "Seul au monde !"

Il est où mon papa ? Je le vois plus à la télé, il dit plus rien, les gens parlent plus de lui, même pour dire du mal. J’espère qu’il va bien, quand même. Il est peut-être malade ? Est-ce que sa nouvelle femme elle s’occupe bien de lui ? C’est dur en ce moment, parce que maman elle va se marier et donc elle a pas le temps. Jean il a été élu, avec ses beaux cheveux, maintenant il a du travail, alors je peux plus faire du scooter avec lui. Je m’ennuie. Je vais demander un chien à maman, comme ça j’aurai un ami pour moi.

TOUS AUX URNES !


Notre appel de l'entre-deux-tours pour la nomination de Cécilia comme première dame de France a non seulement été rejeté par l'Hyperprésident mais a été sanctionné par l'éviction de "Davidou" Martinon, membre de Désir de Revanche car proche de Cécilia (info ici).

C'est par un cruel " Tu ne fais plus partie du dispositif." que la DRH de l'Elysée a démis de ces fonctions notre brave militant tel un vulgaire ouvrier d'une usine de chaussure dans le Pas-de-Calais.
Cet acte est bien la preuve de la grande crainte du clan scientologico-fromentino-sarkosien envers la montée en puissance de Cécilia.

Nous devons donc répondre MASSIVEMENT et collectivement par les urnes à cet affront.
J'appelle donc l'ensemble des Maisons de retraite à se lever pour sanctionner tous les candidats UMP aux élections municipales.

RESISTANZA !
PLUS QUE JAMAIS CECILIA FOR 2012

Jean-Pierre Pornaud, président du comité Désir de Revanche

Un billet de Dadu : "de toutes façons, j'ai gagné".


Je sais, j'ai tardé à vous écrire. J'étais en pleine campagne, savez-vous. En pleine campagne cantonale pour soutenir mon petit-fils. A Neuilly, vous m'avez sans doute vue assise au premier rang de la réunion publique que tenait Arnaud Teullé. Ce renfort, alors que l’UMP de mon fils a apporté son soutien officiel au divers droite Jean-Christophe Fromantin, en a surpris plus d'un, parce que lors des législatives de juin 2007, vous m'avez vue soutenir M. Fromantin. Oui, j'ai l'esprit de contradiction. Et alors ? En fait, M. Teullé a eu la gentillesse de se retirer de la course pour la cantonale de Neuilly-Sud. Une fois la place vacante, mon petit Jean s’est porté candidat. Alors je pense que c'est une gentille manière de rendre la politesse.
Dimanche, j'étais plutôt satisfaite de mes choix politiques. Les Rouges ont encore été les grands perdants avec 7,93 % de voix. Saluons quand même Mme Lucienne Buton pour son courage dans des terres qui lui sont tout à fait hostiles. "La droite neuilléenne sort déchirée" a écrit M. Ternisien dans Le Monde. Les partisans de M. Teullé "acceptent difficilement la défaite", selon l'auteur.Il est vrai ue le maire actuel, M. Bary, a soutenu M. Fromantin (47,89 %). Les mots "fasciste", à l'endroit de M. Fromantin. Mais aussi "extrémiste" contre "porc mal élevé", avec proposition de duel, ont fusé dimanche soir. Allons, allons messieurs, un peu de tenue, la France nous regarde, que diable. Réjouissons-nous de la victoire de Jean. La première d'une longue suite.
Allez, portez-vous bien, et soyez sages.

Municipales : résultats du premier tour


En ce lendemain du premier tour des élections municipales, je ne peux qu'être fier, moi le président de Désir de Revanche, des électeurs.
Ceux-ci ont répondu pleinement à notre attente en sanctionnant l'Hyperprésident du départ, de la destitution, de Cécilia.
C'est donc une vague de rancœur qui a submergée le pays.
Bien sûr, l'opposition socialo-communiste en profite et s'illusionne sur ses conquêtes.
Mais la mobilisation des électeurs peut changer le cours des choses.
Pour cela, une seule et unique condition : réclamer dans la rue la nomination de Cécilia avant le deuxième tour comme première dame de France afin qu'elle soit l'éminence grise de la France. Tous à vos parapluies et à vos pancartes,
Cécilia for NOW !

Jean-Pierre Pornaud, président du comité de Désir de Revanche.

Livre d'or

A quelques semaines du mariage de Cécilia, le comité Désir de Revanche vous propose de lui adresser votre message personnel de félicitation et de soutien pour 2012.
Ecrivez donc votre message dans les commentaires de ce post.
Jean-Pierre Pornaud s'engage à lire l'intégralité du livre lors de la cérémonie de noce de Cécilia et Richard.

video

Cécilia à la noce


Depuis plusieurs semaines, nous le tenions secret. Et vos oreilles ont sans doute bruis de rumeurs de mariage. Désir de revanche n'y tient plus, et a le bonheur de vous annoncer le mariage prochain (ce moi-ci, en fait, mais nous préservons l'intimité du couple en vous cachant le lieu et la date) de Cécilia Ciganer-Albeniz (Aka : notre idole) avec ce cher Richard Attias. Des magazines people avaient eu l'infâme idée de dévoiler le secret. A présent, nous nous devions de ne pas vous le cacher, chers lecteurs chaque jour plus nombreux.
image © AFP

Un billet du p'tit Louis : "J'avoue !"


J’ai joué à un jeu avec mon frère Jean, celui qui a les plus beaux cheveux. On devait dire ses plus gros défauts. Alors moi j’ai dit :

-je triche à l’école quand c’est des divisions

-je vole dans le porte-monnaie du copain de maman, il ose pas lui dire alors je prends de plus en plus

-à l’école je dis aux autres que mon papa mettre leurs parents en prison jusqu’à leur mort si ils font pas ce que je veux

-j’aime pas la nouvelle femme de papa et je fouille dans ses affaires

-c’est moi qui ai envoyé le texto de papa à maman dont tout le monde parlait

-quand on m’embête maintenant je dis « casse-toi pauvre con ». Je l’ai dit à maman l’autre jour parce que j’étais en colère ça lui a pas plu, elle m’a dit « t’avise pas de ressembler à ton naze de père »

Jean aussi il a joué mais j’ai pas le droit de répéter.

Bas les masques

Cécilia, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.
J'avoue 6 turpitudes, manies ou tics :
1-je lis l'avenir en écoutant les cris des crispies dans le lait
2-j'écoute uniquement des chants qawali dans mon roadster cabriolet
3-je visionne en cachette des documentaires sur la vie sexuelle des loutres
4-je porte systématiquement un pull en écharpe sur mes épaules avec une chemisette en dessous et des chaussures à glands. What else ?
5-la plus honteuse de mes manies est d'aller dans des réunions de section PS et de me faire passer pour un supporteur acharné de Mélenchon
et 6- je ne vais jamais voir un film dont la bande annonce est longue

Pauvre de moi

JP Pornaud, président du comité Désir de revanche, Cécilia for 2012

Tagués par Leroy et Morin...


Désir de revanche a été tagué par Leroy-Morin. Et oui, ça arrive aux meilleurs d'entre nous. Comme le comité DDR est nombreux, c'est Bernadette, la tendre épouse de Jean-Pierre Pornaud, qui la première va dénoncer 6 turpitudes, manies ou tics ou tocs. Bernadette est une intime de Dadou (elles partagent le même club de bridge et le même coiffeur : Alexandre Zouari).
Je n'ai pas vraiment de turpitude. Mais les tics, c'est autre chose…
- J'ai toujours un sac Monoprix recyclable dans mon sac à main. C'est mon côté développement durable.
- Je n'aime pas avoir les mains sales. C'est une manie que je tiens de ma grand-mère, qui disait souvent "mains sales, mains d'ouvrier". J'ai toujours un flacon de gel pour laver les mains sans eau, que j'achète en pharmacie. Je prends le vert, parce que le bleu me fait penser au Canard WC qu'emploie ma femme de ménage.
- Je collectionne les tracts de M. Devedjian.
-Je laisse toujours une lumière allumée chez moi en partant. Ca me donne l'impression
qu'il y a une présence quand je rentre. Je sais, je manque de respect envers le Grenelle de l'environnement de M. Borloo.
- Je suis contre les 35 heures, mais je prends toutes mes RTT.
- En dessous de dix centimètres, je ne regarde même pas un escarpins dans une vitrine.
Je vous embrasse, soyez sage.
Bernadette.

Chronique du président : "Quelle France sous Cécilia ?"


A moins d'une semaine de la raclée des municipales, voilà ce qu'aurait du être la France si Cécilia avait pu rester et appliquer une vrai politique de Droite telle que les français l'avaient plébiscitée :

- Jean aurait été envoyé au Tchad, à l'image du Prince Harry parti en Afghanistan (Mais on aurait pas attendu trois mois pour nous le dire).
- La croissance serait repartie, car on aurait eu le courage de supprimer les 35 heures et de doubler le paquet fiscale.
- Les OGM auraient été autorisés, ce qui aurait permis de limiter la hausse des prix des céréales et de conserver une partie de notre pouvoir d'achat (le cochon mange des céréales, si je ne m'abuse).
- Ingrid Bétancourt serait libre grâce à une opération commando menée par la première dame de France, secondée par Didier Julia, l'oublié de la République.
- Carla Bruni serait sortie avec tous les candidats de la Star Academy.
- Marine LePen, qui ne dit pas que des bêtises, serait ministre de l'Immigration et aurait eu 100% de reconduite à la frontière (Euh, aucun sans-papier ne serait passé entre les mailles du filet quoi).
- Denis Gauthier-Savagnac aurait été décoré en raison de l'excellente gestion de son organisme (19 millions d'euros de bénéfices, c'est à saluer).
- Nicolas Sarkozy n'aurait été augmenté qu'en fonction de ses résultats à l'issue du mandat.
- le traité de Lisbonne aurait interdit l'entrée de la Turquie au sein de l'Union Européenne.
- Une grande Première Dame de France distinguée, courageuse et digne aurait redonné aux Français fierté et ambitions mondiales.
- Françoise de Panafieu aurait été remplacée par David Martinon pour porter nos couleurs à Paris.
- Nicolas Sarkozy, premier Monsieur de France, géré par Cécilia, aurait fait preuve de retenue, de savoir-vivre, de bon goût. ("Touche moi pas ! - Comme il vous plaira, cher manant, je vous respecte.").

Avec tous ça, une Droite Unie, fédératrice, fière de ses opinions et de ses résultats, aurait affronté les municipales de manière conquérante et aurait même pu reprendre la Capitale aux Bolchéviques !
Ah, ça va mieux.

Jean-Pierre Pornaud, Président de DDR

Un billet du p'tit Louis "Plus personne n'aime mon papa"


Pour l’instant, j’ai pas beaucoup vu papa pendant les vacances. Il est encore parti en voyage au soleil avec sa nouvelle femme. C’est mieux qu’il soit pas là parce qu’ici plus personne veut de lui. Les gens ils disent trop de mal de mon papa, ils se moquent de lui à la télé et sur internet. Je comprends pas parce qu’ils ont l’ont élu chef de la France et qu’ils l’aimaient tous, avant. Je suis sûr que c’est à cause de sa nouvelle femme. Si maman revenait, ça irait mieux pour papa.